Historique et valeurs

Historique

Avec la chute du régime dictatorial en Tunisie et le début de la Révolution tunisienne, un groupe restreint de personnes a considéré que la Tunisie est devenue un laboratoire pour réfléchir et faire évoluer la notion de démocratie. L’idée du Labo’ Démocratique, comme un incitateur d’idées, est née.

Le Labo’ Démocratique se veut une organisation militant pour l’instauration et l’enracinement de la démocratie mais aussi pour faire évoluer le concept en faisant le bilan des démocraties existantes et en prenant en compte les évolutions de notre siècle, notamment la révolution numérique.

Le groupe, rejoint par d’autres bénévoles, s’investit d’abord dans un premier projet – le projet police politique – car une des plus grandes menaces susceptibles de faire avorter une transition démocratique ou faire régresser une démocratie, c’est l’existence d’une police politique. Le Labo’ Démocratique organise, en novembre 2011, la première conférence tunisienne sur le sujet des archives de la police politique, un sujet extrêmement tabou. Y assistent des membres de l’armée et des forces de sécurité intérieure, des ministres, des activistes, des experts tunisiens et étrangers, etc.


Valeurs

Le Labo’ Démocratique est un think tank qui se réclame des principes de la déclaration universelle des droits de l’homme et qui a pour but de contribuer, en toute indépendance, à l’instauration et à l’enracinement d’une démocratie innovante et vivante, à travers:

• la recherche, l’analyse et le débat
• la mise en œuvre d’actions expérimentales ciblées
• des propositions aux pouvoirs publics, à la société civile et à l’opinion publique


Le Labo’ Démocratique a lancé cinq programmes:

• Culture démocratique
• Gouvernance
• Sécurité et justice
• Justice sociale et développement économique
• Relations internationales

> Structures de gouvernance